22/09/2009

B.B.KING-2

Jazz fanbb_king-2 B.B.KING--2
....................................Avec l’avènement de B.B. KING le blues est entré dans une nouvelle ère.Certes,
pendant des décennies,ce courant musical n’avait cessé d’évoluer.Au lendemain de la seconde guerre mondiale,grâce à l’électrification des instruments,il était même apparu comme l’un des genres les plus dévastateurs de la musique noire américaine.Sous la houlette de Muddy WATERS,Jimmy REED,Elmore James et de tous les musiciens
qui s’étaient établis à Chicago et qui avaient signé chez Chess ou d’autres labels,le Blues était parti à la conquète
des charts.Mais aussi talentueux et créatifs qu’aient été
les représentants de ce qu’on allait appeler le Chicago Blues d’après-guerre,ils demeuraient viscéralement liés aux traditions du Deep South et à un passé qui renvoyait
à l’esclavage et à la ségrégation.Leur musique était en fait l’adaptation électrifiée et urbaine du Delta Blues de Robert Johnson.Charley Patton .Muddy Waters qu’il faut citer de nouveau puisqu’il est à juste titre considéré comme le père du Blues Moderne,était à bien des égards aussi le
fils spirituel de Robert Johnson.Avec B.B. KING,donc,les
événements allaient prendre une tournure différente.Bien qu’il soit originaire du Mississipi et qu’il ait débuté
à Memphis,capitale du Delta,il n’a que peu subi les
influences des pionniers du genre,ceux qu’on devait baptiser les “ Delta Men “.
S’il faut lui trouver des inspirateurs,ceux-ci se nomment,T.Bone Walker,Lonnie Johnson ou Charlie Christian,
c’est à dire trois guitaristes qui,durant leur carrière,ont oscillé entre le BLUES et le JAZZ.Il ne s’agit pas,bien sûr,d’opposer ici ces deux courants de la musique
négro-américaine.Disons seulement que jusqu’à T. Bone Walker,le Blues avait été avant tout une question de feeling,de rythmes lancinants,même quand il était joué
en orchestre.A l’inverse des artistes de chez Chess,B.B.KING,lui,allait retenir les leçons
de T.BONE WALKER.Son blues il allait ainsi l’enrichir d’arrangements................

...à suivre

**THE THRILL IS GONE**

Commentaires

je en sais pas! pour moi je blues, le jazz, n'ont toujours fait qu'un: mêmes racines! alors le blues, quand je roule de nuit, j'adore. je n'ai pas envie d'arrêter. les programmeurs radio des années 70, 80 ne s'y trompaient pas qui faisaient leur programmation autour.
je t'embrasse Duke, bonne soirée!!!!

Écrit par : mimi | ` 2009-09-22 à 17.15:35 `

Répondre à ce commentaire

Comme de bien entendu votre point de vue est harmonieux. Il est vrai que les USA ont élevé (comme on élève les vins en France) une quantité d'Artistes innovants et que l'Europe a eu l'intelligence de reconnaître et d'apprécier. Faisant fi de la ségrégation d'alors la France n'a pas manqué son rendez-vous accueillant à côtés des flonflons et des bals musettes un Art qui interpelle et réunit autrement.
Un regret toutefois, m'être débranché depuis 10 ans et tout ignorer de la génération montante...
Meilleures notes à la clé... pour votre plaisir de partager.

Écrit par : Mireille &Pat. | ` 2009-09-22 à 17.42:53 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Duke... Ce matin c’est pour moi, le plaisir de venir te dire bonjour…avec mon petit café, bien sur !
J’espère de tout mon cœur que tu vas aussi bien que ta musique...C'est tout bon le blues ! Je te souhaite une excellente journée…et t’envoie de douces pensées amicales…

Écrit par : Chadou | ` 2009-09-23 à 07.51:31 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Duke, Quel régal d'écouter le son de sa guitare et sa voix, une vraie plénitude. Belle journée, amitiés.

Écrit par : tede | ` 2009-09-23 à 08.42:15 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Duke et bien je viens de passer un agréable moment
bizz passe une bonne journée

Écrit par : Anne | ` 2009-09-23 à 11.27:31 `

Répondre à ce commentaire

Kikou mon JazzOu En 70,j'étais bien jeune,mais j'écoutais déja du
Jazz grâce à mes parents qui adoraient cela,
et depuis,je fais qu'écouter cette sublime musique...
Bisous bleu azur de Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | ` 2009-09-23 à 14.37:56 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.