20/06/2009

DAVE BRUBECK

Jazz fandave brubeckTAKE FIVE

Je vous ai mis le célébrissime Take Five de Dave Brubeck en précisant que ce rythme à cinq temps n’est pas « naturel » du tout » et qu’improviser dessus est particulièrement difficile. Et si le chorus de saxophone y est honorable, je n’en dirai pas autant du poussif solo de batterie qui n’arrive pas vraiment à maîtriser cette mesure en 5/4.

17:01 Écrit par DUKE and ATG dans Musique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : jazz2fan, lui et moi, difficulte, honorable, poussif, la maitrise, jazzfan |

Commentaires

P'tit "Clic " cher Duke Bon dimanche
Bisous et "Miaous"

Écrit par : Arwen & Gioia et Les Artistochats | ` 2009-06-21 à 08.15:00 `

Répondre à ce commentaire

Bonjour Duke, Un petit passage pour te souhaiter un bon dimanche, j'espère que tu vas bien, amitiés.

Écrit par : tede | ` 2009-06-21 à 08.33:51 `

Répondre à ce commentaire

chaleureusement... un bon bisou d,Espagne...!!!

ly xxx

Écrit par : lady | ` 2009-06-22 à 01.18:35 `

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Encore un lundi ..... avec son train train quotidien
bisous
bonne semaine
Marie

Écrit par : Marie | ` 2009-06-22 à 10.20:21 `

Répondre à ce commentaire

Ce Take Five a bercé ma prime adolescence, comme le firent pas mal de titres qui font partie des vieux machins. Certes le premier solo de batterie , que je connaisse: Little B selon B.Bennet des Shadows fut une réussite mais surtout une remise en question du rôle "moderne" des percussions. De même, par la suite le jeu du bassiste est devenu davantage qu'un tempo de support au "leader" (que serait Brassens sans la complicité de son contrebassiste). Quoiqu'il en soit la musique des rues s'est peaufinée de talents. La plus belle demeurera celle qui fait fermer les yeux pour mieux vous pénétrer... et pour cela pas besoin de watts.

Écrit par : Mireille &Pat. | ` 2009-08-11 à 19.31:03 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.