28/05/2009

DUKE ELLINGTON--Sa vie 2

Jazz fanDUKE ELLINGTON--sa vie 2



.............
Dorloté,choyé et élevé dans une certaine aisance,l’adolescent passe une
jeunesse sans souci,entouré par des camarades d’école pour qui les bonnes
manières et un langage correct sont une manière d’imposer le respect du peuple noir
“Je me souviens d’un copain d’école qui
avait de grandes ambitions sociales et soignait particulièrement sa mise,un type épatant.Pour me montrer plus digne de
sa fréquentation,je me devais de porter un titre.Il me donna celui de DUKE”.
Le garçon montre des dons évidents pour le dessin et la peinture.Il se destine aux arts
décoratifs en 1915 mais le démon de la musique ne tarde pas à le prendre.Il passe ses soirées à écouter le pianiste Doc Perry,
dont il apprécie autant le dandysme que le talent instrumental.Le jeune homme a
trouvé son maître.Il gagne sa vie comme barman et étudie sérieusement la
technique avec Doc Perry,ainsi que l’harmonie avec un professeur de collège.
DUKE met à profit cet enseignement
marginal,il retrouve vite les gammes de son enfance,retient aisément les structures
musicales et passe de nombreuses heures à écouter ses ainés............

......à suivre

*
DUKE at the Cotton Club*

Commentaires

Bonjour Mon JazzOu Il n'y a plus cette ambiance,dans les boites de jazz
même les spectacles ne sont pas aussi spectaculaires qu'autrefois...
Je te souhaite une bonne journée,
bisous bleutés d'azur de Mimi ...

Écrit par : Mimi du Sud | ` 2009-05-29 à 10.34:16 `

Répondre à ce commentaire

bonsoir décidément, on reste dans le coton loll
ma fille noces de coton, Duke au "Cotton club"...
Passe une belle soirée et un super agréable long weekend avec le soleil comme compagnon c'est super
Bisous

Écrit par : marie-claire | ` 2009-05-30 à 20.15:17 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.